LE DROIT DES GUINEENS A L'INFORMATION

LE SITE WEB GUINEEN DES « SANS VOIX »

Le COVID-19 provoque une baisse historique des ventes de smartphones

Les ventes de smartphones dans le monde ont baissé de manière significative dans le monde. IDC évoque une baisse de 11,7 % des expéditions.

i les entreprises comme Spotify, Netflix ou Microsoft ont pu afficher de bons résultats trimestriels malgré la crise du COVID-19, le marché des smartphones n’est pas du tout épargné. Et cette semaine, nous avons des données qui permettent de mieux réaliser l’impact que la pandémie a eu sur les ventes de smartphones dans le monde. Souvent, les constructeurs ne donnent pas d’informations précises sur le nombre d’appareils vendus chaque trimestre. Cependant, des estimations réalisées par les sociétés IDC, Canalys et Strategy Analytics permettent nous permettent de connaitre, approximativement, l’impact du COVID-19 sur les ventes.

Le marché de smartphones affecté par la crise

Si les chiffres varient selon les sources, chacune de ces entreprises évoque une baisse importante du nombre de smartphones expédiés durant le premier trimestre. D’après le site Engadget, IDC indique que la baisse est de 11,7 % par rapport aux expéditions du premier trimestre 2019. Pour Canalys, cette baisse est de 13 %. Et pour Strategy Analytics, celle-ci serait de 17 %.

Si l’on tient compte des chiffres d’IDC, Samsung est le plus affecté, avec une baisse de 18,9 % de ses expéditions. Le géant coréen reste cependant leader du marché des smartphones. La baisse aurait été de 17,1 % chez Huawei et de 0,4 % chez Apple. En revanche, le nombre de smartphones expédiés aurait toujours été en hausse chez Xiaomi et Vivo durant ce premier trimestre, car ces constructeurs ont pu vendre beaucoup de smartphones avant que l’Inde (l’un des principaux marchés pour ces constructeurs) ne décide de confiner sa population.

« Cette baisse n’est pas une surprise, car le 1T20 a marqué le début de la pandémie de COVID-19 et le pic des fermetures en Chine, qui se sont étendues au reste du monde à la fin du trimestre », lit-on dans un communiqué d’IDC. « La plus forte baisse régionale au 1T20 a été enregistrée en Chine, où les expéditions ont chuté de 20,3% d’une année sur l’autre. Étant donné que la Chine représente près d’un quart des expéditions mondiales, cela a eu un impact énorme sur l’ensemble du marché. La dépendance mondiale à l’égard de la Chine pour sa chaîne d’approvisionnement de smartphones a également provoqué des problèmes majeurs au cours du trimestre. »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook

YouTube

%d blogueurs aiment cette page :