LE DROIT DES GUINEENS A L'INFORMATION

LE SITE WEB GUINEEN D'INFOS

Le CERN lance son réseau informatique sur la piste du Covid-19

Technologie : Le CERN a mis sa puissance de calcul au service du projet Folding@home. De quoi permettre au projet de compter sur une puissance de calcul de 2,4 exaFLOPS pour mettre le Covid-19 KO.

Le laboratoire européen de recherche nucléaire, le CERN fournit aujourd’hui 10 000 cœurs d’ordinateurs au projet Folding@home, qui utilise la puissance de calcul distribuée pour simuler la dynamique des protéines du coronavirus à l’origine du Covid-19 et ainsi trouver un antidote à ce coronavirus. De ce fait, la contribution du CERN représente une part importante du centre de données du groupe de recherche, qui compte 230 000 cœurs de processeur et 15 000 serveurs fonctionnant 24 heures sur 24.

Pour rappel, Folding@home permet à quiconque d’installer un client sur un PC pour contribuer à la puissance de calcul du projet. Le mois dernier, Microsoft a publié un script PowerShell pour les utilisateurs de Windows 10 afin d’exécuter le client Folding@home en toute sécurité dans le Sandbox de Windows. Au début de ce mois, Folding@home a lancé un nouveau client qui permet aux participants de donner la priorité aux projets COVID-19. Il développe également un nouveau logiciel open-source Folding@home.

Le CERN, où Sir Tim Berners Lee a fait éclore le World Wide Web, n’est pas étranger à l’informatique distribuée. L’agence de recherche possède également sa propre plateforme de calcul volontaire pour le grand collisionneur de hadrons (LHC), LHC@home. Toutefois, les 10 000 nouveaux cœurs qu’elle fournit ne représentent qu’un tiers des “unités de travail” que le CERN a achevées pour le projet Folding@home, le reste provenant des sites de calcul du LHC. Le CERN est maintenant le 87e contributeur au projet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook

YouTube

%d blogueurs aiment cette page :