LE DROIT DES GUINEENS A L'INFORMATION

LE SITE WEB GUINEEN D'INFOS

LA LANGUE DE LA CAPITALE UNIT LE PAYS PARTOUT DANS LE MONDE. Amara TOURE

Nous devons savoir que le seul obstacle à l’UNITÉ des guinéens est qu’ils ne se comprennent pas linguistiquement et , on voit que manifestement il y a refus de la part de beaucoup pour que le pays se mette à l’unité .

La LANGUE est le seul lien qui puisse unir les peuples . Arrêtez d’évoquer : Conférence nationale , démocratie ,respect des lois comme solutions pour l’union ,ce n’est que rêvasserie ou tactique pour refuser ce qu’on sait être la seule voie . Ce comportement est antipatriotique

MOBUTU SESE SEKO a été un piètre gestionnaire mais fut un grand patriote , le créateur de la grande NATION Zaïro-congolaise aujourd’hui la première puissance culturelle de l’Afrique . La Guinée même avec d’excellents musiciens reste inconnue sur le plan sous régionale . Une culture doit s’exprimer dans une langue nationale pour partir à la conquête du monde .

MOBUTU avait résolu la question en 1971 dans sa politique d’authenticité .IL a décidé de choisir la langue de la CAPITALE , le LINGALA malgré que ce n’était pas la langue de sa région natale . Avec ce raisonnement incontestable . Qui veut faire de bonnes études s’enrichir , se faire une place en politique , devenir président de la république ,vient dans la capitale . le point de convergence de tous les congolais , comme CONAKRY pour les guinéens .

En plus que la langue de Conakry est la plus facile à comprendre et à parler , étant maintenant dotée d’un genre féminin ,elle est la plus comprise même si par orgueil quelques uns s’interdisent de la parler . Elle est la seule pouvant faire l’unanimité , son peuple étant le plus accueillant de la Guinée .

Nous avons à choisir entre—— VIVRE UNIS ,on se met sur cette voie comme ça les voleurs ,les corrompus ,les pillards de biens publics sont neutralisés .

——-VIVRE SÉPARÉS dans ce cas chaque région fait chambre à part en séparation de corps sans divorce . Elle aura tout loisir de développer sa culture chez elle et gérer son développement économique . son peuple pourra ainsi jouir de ses biens , éloigné des prédateurs des pillards au col blanc qui seuls aujourd’hui en profitent .

AMARA TOURÉ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook

YouTube

%d blogueurs aiment cette page :