LE DROIT DES GUINEENS A L'INFORMATION

LE SITE WEB GUINEEN D'INFOS

Côte d’Ivoire : le gouvernement pourrait augmenter le montant de la prime de qualité de son cacao

En Côte d’Ivoire, le gouvernement envisagerait d’augmenter prochainement le montant de la prime de qualité obtenue par son cacao sur le marché mondial. C’est ce qu’a confié à Bloomberg, une source proche du dossier ayant requis l’anonymat. Dans les détails, le tarif appliqué à la tonne de fèves devrait désormais être compris entre 150 et 180 livres contre 90 livres actuellement en vigueur.

« Cette hausse pourrait être appliquée vers la fin du mois de mai ou au début du mois de juin sur les nouveaux contrats de vente de la récolte 2020/2021 démarrant en octobre prochain. Le pays pourra stocker les fèves si les acheteurs refusent au début de conclure des accords sur cette base », indique la source.

Pour les observateurs, cette manœuvre des autorités s’explique par les différents efforts d’amélioration entrepris ces dernières années, qui ont permis au cacao ivoirien de gagner en qualité par rapport à d’autres origines comme le Nigeria et le Cameroun.

Cette décision si elle était confirmée dans les prochaines semaines, pourrait encore bousculer les acheteurs mondiaux qui doivent déjà payer le différentiel de revenu décent (DRD) de 400 $ sur la tonne de cacao pour le compte de la campagne 2020/2021.

D’après la Banque mondiale, la demande mondiale de cacao devrait diminuer de plus de 4 % cette année en raison du ralentissement économique lié au coronavirus alors que la récolte mondiale progressera de 2 % cette saison. Pour sa part, le singapourien Olam estime que les broyages mondiaux devraient chuter cette saison, une première en 4 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook

YouTube

%d blogueurs aiment cette page :